29 novembre 2021 • 4 min de lecture • Robin Osmont

Congrès LR : Les dessous des tweets

Twitter est le réseau social de l’échiquier politique. C’est naturellement que s’y déroule une partie de la campagne pour l'investiture à la présidentielle des Républicains. Alors que se tient cette semaine le scrutin du Congrès LR, Dixit s’intéresse à l’influence des différents candidats sur Twitter, avec un focus sur leurs soutiens parmi les parlementaires français et européens.
Principaux enseignements
  • En première lecture, Valérie Pécresse tient la corde sur Twitter avec près de 400 000 followers, soit deux fois plus d’abonnés que ses principaux concurrents ;
  • Eric Ciotti est de son côté le candidat qui parvient à générer le plus d'engagement auprès de sa communauté ;
  • Enfin, les parlementaires français et européens rattachés au parti Les Républicains soutiennent principalement Xavier Bertrand et Michel Barnier (découvrez qui soutient qui grâce à notre datavisualisation).
Les candidats à la pesée sur Twitter : Avantage Pécresse

Le nombre d’abonnés Twitter peut apparaître comme le principal indicateur de la popularité d’une personnalité sur le réseau social.


Le premier constat est sans appel : Valérie Pécresse mène la danse avec près de 2 fois plus d’abonnés que Xavier Bertrand, Eric Ciotti et Michel Barnier. De son côté, Philippe Juvin totalise 10 fois moins d’abonnés qu’elle, reflet d’une moindre médiatisation.

Fait intéressant, Michel Barnier compte davantage de followers que Xavier Bertrand et Eric Ciotti, contrevenant ainsi à sa réputation de personnalité peu populaire.

Cette première approche généraliste mérite cependant d'être complétée par une analyse de l'engagement de chacun des candidats auprès de leurs communautés.

A quoi bon avoir de nombreux abonnés si ceux-ci ne sont que des observateurs peu convaincus ?

Capacité d'engagement : avantage Ciotti

Deux indicateurs permettent d'analyser le taux d'engagement des posts d'un utilisateur sur Twitter : le nombre de likes moyen pour chaque tweet et le nombre de retweets moyen (les deux étant certes fortement corrélés). Voici les résultats pour les 5 candidats entre le 1er septembre 2021 et le 28 novembre 2021 :


Surprise pour certains, confirmation pour d'autres, Eric Ciotti dispose de la plus forte capacité à engager sa communauté Twitter, loin devant Valérie Pécresse, Michel Barnier puis Xavier Bertrand.

En prolongeant le raisonnement, Valérie Pécresse, avec deux fois plus d'abonnés et deux fois moins de likes et de retweets, engage quatre fois moins sa communauté qu'Eric Ciotti.

Néanmoins, tous ces followers ne voteront pas au congrès LR. Il convient donc de s'interroger sur le soutien des membres du parti LR aux différents candidats.

Une métrique approchante de l'opinion des membres du Parti peut être celle des membres élus pour les représenter à l'Assemblée, au Sénat et au Parlement Européen.

Soutien des parlementaires : Avantage BARNIER / BERTRAND

Il est d'abord possible d'identifier les hashtags les plus cités par les parlementaires LR et PPE sur Twitter. L'analyse des hashtags de ces parlementaires permet de comprendre leurs principaux sujets d’intérêts, tous tweets confondus.

Sans surprise, les principaux hashtags concernent la campagne présidentielle :


Plus intéressant, Michel Barnier semble particulièrement bien positionné parmi les parlementaires LR. Depuis le 1er septembre 2021, les hashtags #barnier2022 et #jevotebarnier ont été repris respectivement dans 1450 et 336 tweets de parlementaires LR/PPE. Dans le même temps, le hashtag #jevotebertrand n’a été repris que dans 449 tweets et #pecresse2022 seulement 229 fois.

Eric Ciotti, quant à lui, est aussi inexistant sur cet indicateur que Philippe Juvin. Le contraste est particulièrement saisissant pour ce candidat, qui parvient à engager sa communauté Twitter sans sembler réussir à convaincre les parlementaires républicains.

Un même hashtag pouvant être tweeté plusieurs fois par un même parlementaire, il reste nécessaire de descendre à la maille des parlementaires pour affiner l'analyse.

Sur les 257 représentants parlementaires du parti LR (146 au Sénat, 103 à l’Assemblée Nationale, 8 au Parlement Européen), près de la moitié ont twitté au moins une fois sur l’un des candidats depuis le 1er septembre 2021.

Le graphique suivant permet d'identifier, parmi ces parlementaires, ceux qui ont le plus mentionné l'un ou l'autre des candidats :

Survolez les barres pour découvrir les tweets

Au niveau des soutiens des parlementaires déclarés sur Twitter, il apparaît que Michel Barnier et Xavier Bertrand sont en réalité au coude à coude, améliorant l'analyse par les simples hashtags. Ils devancent Valérie Pécresse, pour qui la bonne performance en terme de nombre total d’abonnés ne semble pas se refléter par un soutien des parlementaires.

Eric Ciotti fait pour sa part l’objet d’un soutien très timide des parlementaires. Retweetant lui-même de nombreux posts qui le citent, il semble miser sur l'adage selon lequel on n'est jamais mieux servi que par soi-même.


Le bonus européen

Dixit a cherché à identifier les eurodéputés du PPE non-français qui s'intéressent au congrès des Républicains. Résultat ?

AUCUN !

Aucun tweet des MEPs non-français du PPE ne mentionne l'un des candidats républicains. Pas même Michel Barnier.

Il sera toujours temps d'inviter l’Europe dans les débats une fois le congrès terminé.

Articles suivants

12 avril 2021 • 4 min de lecture Article
Les niches parlementaires se succèdent et continuent de faire parler d'elles. Le 8 avril, le groupe Libertés et Territoires profitait de sa journée d…
29 avril 2021 • 3 min de lecture Article
L’Assemblée Nationale ayant le « dernier mot » sur la plupart des textes, l’examen au Sénat n’est-il pas vain ? Le véritable pouvoir du Sénat ne se c…

Prêt à booster votre stratégie institutionnelle ?

Testez la solution pendant 2 semaines